Spots radiophoniques et sensibilisation

photo-salle-dattente

Un avant-midi, nous étions débordés par 30 femmes toutes enceintes avec leurs belles bedaines provenant des montagnes surplombant la capitale.

«Nous venons chercher les soins. La radio a annoncé que vous prenez en charge toutes les mères enceintes sans aucune discrimination ou stigmatisation. Alors c’est notre tour ‘’umuzungu yatwibutse’’ qui signifie en français c’est notre chance le blanc a pensé à nous’’.

Les spots mettent l’accent sur un suivi d`au moins quatre consultations prénatales durant la grossesse. La plupart des femmes se présentent une à deux fois et parfois elles arrivent seulement pour l’accouchement.

“Quoi dire et comment le dire pour que les femmes qui assistent à mes formations de sensibilisation comprennent l’importance de venir en consultation prénatale,” raconte l’intervenant social.

“Je suis un homme et je sais que le mari va passer le commentaire que la femme doit enfanter, mais il ne comprend pas que sa femme doit être en santé pour remplir les tâches de la vie quotidienne au Burundi.”

Celle-ci doit se rendre au marché, laver le linge sur le bord de la rivière, transporter ses produits de vente si elle a un petit commerce et s’occuper d’une ribambelle d’enfants en bas âge. Chaque jour elle se lève tôt, dès que le coq chante et le chien jappe, pour se coucher tard quand toute la maisonnée est endormie. Et ainsi va la vie grossesse après grossesse dans un corps qui accumule faiblesse, anémie, malaria et j’en passe. Cette femme ne se plaindra jamais, car elle n’a pas le droit !

La répétition du même message demeure la clé du succès pour qu’un jour les hommes comprennent l’importance d`une femme en santé dans un foyer au Burundi. Pour passer le message, 11 femmes ambassadrices ont été choisies dans le groupe des bénéficiaires qui ont suivi rigoureusement les consignes durant le premier projet de Prévention de la transmission du VIH de la mère à l`enfant (PTME) entre 2012 et 2014.

formation ambassadeur

Joselyne, une des ambassadrices énumère les thèmes appris qui peut-être, un jour, après multiples répétitions, susciteront un intérêt sur :

  • L’importance de la consultation prénatale;
  • L’avantage de faire les examens prénataux;
  • savoir quand consulter;
  • Les grands groupes d’aliments pour une alimentation la plus équilibrée pendant la grossesse.

Dès le premier mois, il y a eu 22 séances de sensibilisation qui ont rejoint plus de 105 femmes. Pas un homme n’est venu. Il reste beaucoup à faire.

Ce projet est financé par le gouvernement du Canada par l’entremise d’Affaires mondiales Canada.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s