PROFITER de cette expérience UNIQUE

Durant mes vacances de mi-stage, je me suis posé la fameuse question : « Est-ce que je profite réellement de cette expérience? » J’ai tout de suite voulu répondre négativement à cette question. Ensuite, j’ai décidé d’y réfléchir plus profondément. Voici donc ma réponse (mon histoire)…

20181003_103928

Cette aventure a commencé lorsque j’ai vu l’annonce de l’AMIE sur sa page Facebook. Quelques jours plus tard, j’étais retenue pour réaliser ce stage d’initiation à la coopération internationale en tant qu’auxiliaire en enseignement au primaire. Deux mois plus tard, j’ai atterri dans ce pays, j’ai rencontré de nouvelles personnes, une nouvelle culture, mais surtout mon nouveau chez moi pour les six prochains mois. Cela fait maintenant quatre mois et quelques jours que je suis dans ce pays. J’ai la chance de rencontrer des personnes inspirantes qui me font voir le monde différemment. J’ai fait la connaissance des personnes clés de l’Association Sarobidy. Cette association qui regroupe des personnes qui partagent de belles valeurs et qui ont toutes comme objectif le développement social de la jeunesse malgache.

20181005_105117_dernierephotoCette association me rappelle la raison pour laquelle j’ai décidé de devenir enseignante, celle d’apporter un changement positif dans la vie des enfants. J’ai également la chance d’être hébergée chez une famille qui me fait comprendre l’importance d’une famille et l’importance d’être entourée de gens qui nous aiment et que l’on aime. Et quoi de mieux que de partager un délicieux repas en famille tout en ayant une discussion enrichissante pour en apprendre davantage sur notre pays d’accueil? Grâce à la générosité de cœur de cette communauté, je peux maintenant mieux comprendre la culture, la pensée et les convictions partagées par les Malgaches. J’ai aussi pu voir les merveilles de ce pays, ce qui m’a permis de me faire ma PROPRE réalité sur celui-ci (en dehors de ce que j’ai pu voir dans les médias).

20181023_105306Par ailleurs, ce stage me permet de découvrir différentes méthodes d’enseignement. Je prends conscience qu’il ne faut pas avoir peur de « sortir de sa zone de confort » et faire plus de place à sa créativité. L’apprentissage peut se faire par le jeu, le dialogue, le chant, la danse et même par le dessin. J’apprends tout en apprenant aux enfants. En fait, on ne cesse d’apprendre…

IMG-20180703-WA0007

Je peux donc dire OUI! OUI, je profite de cette expérience, car je réalise que ce stage me permet de me développer non seulement sur le plan personnel, mais aussi sur le plan professionnel. Une chose est sûre, c’est que je ne suis plus la même personne que j’étais lorsque cette année a commencé.

20180921_170345

Emalthide Jean-Mary, stagiaire PSIJ 2018 Sarobidy- Madagascar

 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s