Apprendre une langue étrangère dans un stage virtuel : Un beau défi!

Par Maya Salloum

La langue, un moyen de se rapprocher de l’autre

Que ce soit en tant que stagiaire ou en voyage personnel, il est toujours pertinent d’apprendre quelques mots de la langue du pays d’accueil. Cependant, les formulations de base que nous apprenons, comme des salutations ou des expressions, ne suffisent pas toujours à faciliter notre pleine intégration au sein de la communauté. Il faudrait aller au-delà des formulations de base.

Évidemment, la complexité des langues fait qu’il n’est pas réaliste de penser qu’on peut maîtriser entièrement une langue, encore moins dans un court laps de temps. Toutefois, la bonne maîtrise d’une langue ou l’habileté à la parler moyennement, favorise une relation et une proximité interculturelles avec la communauté.

Mon expérience : apprendre le malgache dans un stage à distance

Dans un stage virtuel, la distance physique se fait ressentir, c’est pourquoi la communication est primordiale. Au début de mon stage PSIJ avec le Service de Préparation à la Vie (SPV) Felana à Madagascar, je communiquais en français avec la présidente de l’organisme, Haja Andriambahoaka.

Parler en français était naturel pour moi, j’étais à l’aise, même trop à l’aise, car je restais dans ma zone de confort.

Durant mon stage j’ai eu des cours de langue malgache, et je me suis beaucoup impliquée. Bien que le malgache soit en quelque sorte similaire au français, il demeure que cette langue n’est pas facile à apprendre. De plus, en étant à distance, je n’ai pas eu accès à l’immersion culturelle pouvant faciliter l’apprentissage de la langue d’accueil.

En revanche, j’ai quand même eu accès à des éléments d’apprentissage sur YouTube et je pouvais discuter en malgache avec le partenaire avec qui je travaillais. Tout ce qu’il fallait c’était de la volonté!

Ma détermination à parler malgache m’a permis d’aller au-delà des formulations de base et j’ai pu commencer à écrire dans cette langue. En écrivant en malgache à Haja, j’ai pu me bâtir une relation que je n’aurais pu imaginer pouvoir dans un stage à distance. En effet, Haja m’a affirmé qu’elle a été touchée par mes efforts d’apprentissage. Pour elle, le fait de parler en malgache démontrait également mon intérêt pour le stage, puisqu’on ne se limite pas qu’au travail, le stage c’est aussi une expérience interculturelle, c’est s’intéresser aussi à l’aspect humain. À ce propos, selon les chercheurs, Hanh Thi Nguyen et Guy Kellogg, l’apprentissage d’une nouvelle langue, nous permet de développer une compréhension des différentes cultures en intégrant de nouvelles façons de penser et de nouveaux comportements[1].

L’Ouverture à l’autre

Apprendre le malgache m’a donc permis de découvrir une partie de la culture, puis de l’intégrer dans mon quotidien québécois. Ainsi, j’invite fortement tous et toutes à prendre conscience de l’importance de l’apprentissage d’une langue étrangère, puisque cela nous ouvre les portes vers d’autres pays et d’autres cultures. Elle nous permet de rencontrer d’autres personnes, et ce en favorisant les échanges ainsi que le partage culturel.

Enfin, l’apprentissage d’une langue étrangère est une grande source d’épanouissement personnel (et un truc assez insolite).

Alors, tire-toi une bûche et viens jaser… ou devrais-je dire avia hipetraka ary andao hiresaka!

-30-

Maya Salloum, stagiaire PSIJ, comme agente de gestion communautaire et communication pour SPV Felana à Madagascar. Étudiante en fin de maîtrise en gestion du développement international et action humanitaire à l’Université Laval (GDIAH).


[1] Nguyen, H. T., & Kellogg, G. (2010). « i had a stereotype that american were fat »: becoming a speaker of culture in a second language. The Modern Language Journal94(1), 56–73.

Présentation de l’organisation SPV Felana 

En 2009, Luc et Haja Andriambahoaka créent le Service de Préparation à la Vie Felana afin de venir en aide aux habitants et habitantes du quartier d’Androvakely, situé à Antsirabé. La mission du SPV Felana est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des habitant.e.s à travers diverses activités, comme l’agriculture, l’école, les sports et la santé.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s